Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
le Rouge & le Blanc

Les évasions artistiques...

CESAR - ombre chinoise et dégradé aux pastels secs et à l'encre de Chine

Publié le 13 Avril 2021 par Laure in Atelier César

Après avoir commencé à nous familiariser avec la technique du pastel sec lors du précédent exercice, nous allons continuer à en explorer les possibilités au travers d'un travail autour de la notion de paysage...et de dégradé.

 

Pour cet atelier, nous allons avoir besoin de :

  • une feuille de papier un peu granuleux (papier à dessin rugueux, papier aquarelle...)
  • un camaïeu de couleurs en pastels secs (l'ensemble de couleurs, proches, qui permettront la réalisation du dégradé)
  • une technique noire relativement indélébile : feutre noir, encre de chine, etc.

 

L'idée va être de réaliser quelque chose dans ce genre-là :

 

Nous obtiendrons donc, à terme, un visuel avec un dégradé de couleur à l'arrière-plan, avec un élément de paysage, au premier plan, en ombre chinoise.

 

Mais voyons tout d'abord comment réaliser ce dégradé aux pastels secs. Vous l'aurez compris, le principe est de parvenir à flouter les couleurs les unes dans les autres, au point qu'il soit difficile de discerner où commence l'une et où termine l'autre.

Pour ce faire, nous allons sélectionner une première teinte, qui marquera les prémices de notre dégradé. Nous appliquerons ce premier pastel avec une certaine intensité dans un premier temps, avant de relâcher progressivement la pression à mesure que nous nous éloignons de la zone de départ. Nous allons ensuite piocher notre deuxième couleur et le passer par dessus le premier, là où ledit premier commence à être moins intense : au début, ce deuxième pastel effleurera seulement le papier avant d'être appuyé avec progressivement plus de force. Quand nous aurons atteint son maximum d'intensité, nous allons ensuite doucement réduire la pression pour obtenir un nouveau dégradé où la couleur se fait de plus en plus légère.

Nous poursuivrons ce mode d'emploi avec chacun des pastels, successivement.

CESAR - ombre chinoise et dégradé aux pastels secs et à l'encre de ChineCESAR - ombre chinoise et dégradé aux pastels secs et à l'encre de Chine
CESAR - ombre chinoise et dégradé aux pastels secs et à l'encre de ChineCESAR - ombre chinoise et dégradé aux pastels secs et à l'encre de Chine

Bien entendu, tous les dégradés sont possibles. Juste au-dessus, il s'agit d'un dégradé linéaire, de haut en bas. Mais nous pouvons tout à fait imaginer un dégradé de gauche à droite, en diagonal...voire un dégradé circulaire, avec des "anneaux" successifs comme dans la composition présentée en exemple.

 

Une fois l'ensemble des couleurs présentes sur le papier, nous passerons à l'estompe et à la fusion des couleurs, à l'aide d'un mouchoir en papier, d'un essuie-tout ou d'un morceau de chiffon (privilégier alors le coton). Pour des petites zones, nous pouvons tout à fait nous servir d'un coton-tige.

Rendu·e·s-là, deux options. Soit le dégradé nous satisfait et nous pouvons passer à l'étape suivante. Soit le dégradé est imparfait et il est toujours possible de venir ajouter du pastel par-dessus, quoi qu'un peu plus délicatement que lors de la première étape.

 

Une fois le dégradé satisfaisant, il est temps de le fixer. Cette étape permettra de stabiliser les pigments sur le papier (ce qui n'empêchera pas de s'en mettre un peu sur la peau si les doigts s'y attardent trop longtemps). Pour ce faire, nous pouvons utiliser du fixatif... ou de la laque pour cheveux. Attention à pulvériser le produit à bonne distance de la surface (une trentaine de centimètres). N'hésitez pas à fixer une deuxième fois lorsque la première couche est sèche.

 

Nous pouvons maintenant dessiner le paysage en noir. Cette étape peut être précédée d'un travail au crayon de papier. Néanmoins, avec le fixatif/la laque, le travail au crayon sera probablement moins précis que sur papier vierge. Cela vous permettra malgré tout de positionner les éléments principaux de votre paysage.

 

Vous trouverez ci-dessous quelques sources d'inspiration (il est bien évidemment possible de découper votre image en plusieurs "morceaux" et d'y appliquer dans chacun un dégradé différent. Auquel cas, vous pouvez protéger les zones alentours avec du scotch de masquage. Attention néanmoins à ne pas le retirer trop vite au risque de déchirer le papier. Si possible, privilégiez le scotch de masquage "surface sensible").

CESAR - ombre chinoise et dégradé aux pastels secs et à l'encre de Chine
CESAR - ombre chinoise et dégradé aux pastels secs et à l'encre de Chine
CESAR - ombre chinoise et dégradé aux pastels secs et à l'encre de Chine
CESAR - ombre chinoise et dégradé aux pastels secs et à l'encre de Chine
CESAR - ombre chinoise et dégradé aux pastels secs et à l'encre de Chine
CESAR - ombre chinoise et dégradé aux pastels secs et à l'encre de Chine

Et quelques paysages-silhouettes que vous pouvez appliquer sur votre dégradé. Comme toujours, n'hésitez pas à sélectionner un autre visuel qui vous inspirera mieux !

CESAR - ombre chinoise et dégradé aux pastels secs et à l'encre de Chine
CESAR - ombre chinoise et dégradé aux pastels secs et à l'encre de Chine
CESAR - ombre chinoise et dégradé aux pastels secs et à l'encre de Chine
CESAR - ombre chinoise et dégradé aux pastels secs et à l'encre de Chine
CESAR - ombre chinoise et dégradé aux pastels secs et à l'encre de Chine
Commenter cet article